Nicotinamide riboside : la vitamine la plus prometteuse


Néo-nutrition : La lettre de la nutrithérapie

Nicotinamide riboside : la vitamine la plus prometteuse

Un grand nombre de produits de nutrithérapie promettent de restaurer la santé, la jeunesse, la vitalité et la beauté.

Mais peu réussissent à tenir ces promesses aussi bien que la nicotinamide riboside, la seule vitamine connue ayant une action simultanée sur la longévité, la perte de poids et l’amélioration du niveau d’énergie.

Une vitamine « cachée » dans… le lait et la bière

Les effets étonnants de la nicotinamide riboside, également appelée NR, ont été mis en évidence en 2012 par des chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse), l’un des plus prestigieux centres de recherche en nutrition-santé au niveau international.

Jusqu’alors presque inconnue, cette vitamine a montré des résultats particulièrement spectaculaires pour dynamiser les processus métaboliques et ralentir le vieillissement cellulaire. Et ce, sans présenter le moindre effet secondaire.

La NR se trouve dans deux boissons très courantes et bien connues : le lait et la bière. Le hic, c’est que cet actif naturel et bénéfique se trouve en quantité infime dans ces boissons.

Pour bénéficier de ses effets positifs, il faudrait donc en boire des quantités totalement déraisonnables. Johan Auwerx, responsable des recherches conduites à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, révèle même que sa concentration dans le lait ne peut être mesurée de manière précise, ce qui vaut à la NR le surnom de « vitamine cachée ». Impossible, donc, de savoir combien il faudrait en boire pour obtenir un effet.

Ce que l’on sait, c’est que cette forme de vitamine B3 surpuissante a démontré des propriétés manifestes pour résoudre un grand nombre des symptômes associés au vieillissement et aux problèmes de santé en général : obésité, cholestérol, perte musculaire, baisse d’énergie et dégénérescence des fonctions cognitives.

Voici comment.

La nicotinamide riboside agit comme un activateur cellulaire

Plusieurs études scientifiques récentes de haut niveau indiquent que la nicotinamide riboside pourrait être utilisée comme supplément nutritionnel pour :

  • Lutter contre les processus de vieillissement en agissant sur les troubles métaboliques liés à l’âge (fonction mitochondriale défectueuse).

    Il a été démontré qu’une supplémentation nutritionnelle en NR accroît sensiblement l’activité des enzymes sirtuines (SIRT1 et SIRT3) qui améliorent les fonctions métaboliques liées aux mitochondries. Par ailleurs, un trio de chercheurs du département de génétique et de biologie de la Dartmouth Medical School a constaté dès 2007 que des niveaux plus élevés de cellules NAD+, un cosubstrat indispensable des enzymes sirtuines, ont des effets positifs sur la protection cellulaire des fonctions métaboliques et des fonctions cognitives, sur la santé cardiovasculaire ainsi que sur la régulation du taux de glucose dans le sang. (1)

  • Augmenter la combustion des calories, favoriser la perte de poids et diminuer le risque de diabète

    Les chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne ont signalé dans le numéro de Juin 2012 du journal Cell Metabolism que des doses élevées de NR permettaient de prévenir l’obésité chez les souris qui ont été nourries avec un régime alimentaire gras. La même étude a également montré que des niveaux élevés de NAD+ augmentaient la performance musculaire et la dépense énergétique, prévenaient le développement du diabète, le tout sans effets secondaires (2).  Cet accroissement de NAD+ permet de « brûler » naturellement davantage de calories. Il offre ainsi pour la santé les avantages d’un régime hypocalorique et de la pratique d’une activité physique, même quand vous ne pratiquez ni l’un ni l’autre ! (Ce qui n’est pas une raison d’abandonner le sport pour autant, bien entendu). Concernant le diabète, la même étude a constaté qu’une supplémentation en NR améliore la sensibilité à l’insuline et prévient les effets négatifs associés à une alimentation riche en graisses. L’expérience menée sur des souris a montré que celles qui avaient été supplémentées n’avaient pris que 60 % du poids pris par les souris du groupe témoin et qu’aucune n’avait développé de diabète.

  • Améliorer les performances musculaires et l’endurance physique

    En 2012, une étude publiée dans la revue PLoS Biology a suggéré que l’augmentation de NAD+ réduit la dégradation musculaire associée à la dystrophie musculaire chez le poisson zèbre – une espèce qui est couramment utilisée dans le dépistage précoce de médicaments, de suppléments et de produits connexes pouvant être prometteurs comme traitement chez les humains. Les auteurs ont noté que, « Pris ensemble, ces résultats définissent une nouvelle voie d’adhésion cellulaire qui peut avoir un intérêt thérapeutique d’avenir pour un large éventail de dystrophies musculaires (3). » L’étude publiée en 2012 dans le journalCell Metabolism avait également indiqué que la NR améliore l’efficacité musculaire et la performance dans les épreuves d’endurance. Les rongeurs qui ont bénéficié d’un complément de NR ont amélioré de 10 % leurs performances dans les courses d’endurance. L’étude au microscope de leurs fibres musculaires avait également montré une meilleure résistance à l’effort.

  • Diminuer la toxicité des peptides bêta-amyloïdes qui favorisent le développement de la maladie d’Alzheimer.

    Une étude publiée en juin 2013 et portant sur la neurobiologie du vieillissement a indiqué qu’une supplémentation nutritionnelle de NR pouvait améliorer l’état des fonctions cognitives des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer en réduisant la présence des toxines spécifiques de cette maladie (4).  La NR, en tant que précurseur du NAD+, favorise l’expression dans le cerveau de la prolifération des (PGC)-1α, des régulateurs essentiels qui réduisent la production des peptides bêta-amyloïdes. Dans cette étude, des souris atteintes d’une forme de maladie d’Alzheimer ont reçu pendant trois mois une supplémentation en NR. Les chercheurs ont alors observé un ralentissement significatif de la détérioration cognitive chez les souris supplémentées en lien avec l’augmentation des niveaux de NAD+ dans le cortex cérébral. Ces études in vivo, fascinantes, seront bientôt complétées par de nouvelles expériences sur l’homme, nécessaires pour confirmer définitivement que la NR mérite son surnom de « vitamine miracle ».

Une forme exclusive et biodisponible de nicotinamide riboside

Malheureusement, cette vitamine n’est présente qu’en quantité infime dans des aliments – le lait et la bière – qu’il est de toute façon déconseillé de consommer en grande quantité.

Pour bénéficier des effets positifs de la nicotinamide riboside, il faut donc l’utiliser sous une forme synthétisée.

A ma connaissance, il n’existe qu’un seul laboratoire qui réalise cette opération complexe en Europe, avec toutes les garanties concernant la qualité et l’efficacité de la molécule. Rendez-vous ici pour vous procurer ce produit (lien cliquable). 

Il est conseillé de prendre 2 gélules de 125 mg par jour, soit 250 mg au total pendant 30 jours minimum. Cette cure peut être renouvelée plusieurs fois dans l’année.

Notez que les chercheurs de l’Université de Lausanne ont montré que, même avec des doses dix fois supérieures à la quantité « efficace » du produit, aucun effet secondaire n’est à craindre. Tout se passe comme si les cellules utilisaient ce dont elles ont besoin au moment où elles en ont besoin, en laissant le reste en attente.

Portez-vous bien,

François Mercier


Publicités :

Pas vu à la TV : Retrouvez toute l’actualité de la santé naturelle, indépendante et sans concession grâce àAlternatif Bien-Être, journal de référence de la santé naturelle, à découvrir ici (lien cliquable).

Nutrithérapie : Savez-vous que le curcuma empêche les cellules cancéreuses de proliférer ? Qu’il faut l’associer à de l’huile pour l’assimiler ? Découvrez Les Dossiers de Santé & Nutrition dans cette vidéo.

Secrets de jeunesse pour une vieillesse heureuse : La médecine anti-âge fait actuellement des progrès étonnants. Vous pouvez en bénéficier en suivant les conseils du Docteur Hertoghe, président de l’Association Mondiale de Médecine anti-âge. Rendez-vous ici.


Pour être sûr de bien recevoir la lettre Néo-nutrition sans qu’elle se perde dans votre boîte de messagerie électronique, visitez la page suivante.


Sources :

(1) Belenky P. et al. « Nad+ Metabolism in Health and Disease. » TRENDS in Biochemical Sciences Vol.32 No.1.

(2) Canto, C. et al. « The NAD+ Precursor Nicotinamide Riboside Enhances Oxidative Metabolism and Protects against High-Fat Diet-Induced Obesity. » Cell Metabolism 15, 838-847, June 6, 2012.

(3) Goody, MF. et al. « NAD+ biosynthesis ameliorates a zebrafish model of muscular dystrophy. » PLoS Biol. 2012;10(10):e1001409. doi: 10.1371/journal.pbio.1001409. Epub 2012 Oct 23.

(4) Gong, B. et al. « Nicotinamide riboside restores cognition through an upregulation of proliferator-activated receptor-γ coactivator 1α regulated β-secretase 1 degradation and mitochondrial gene expression in Alzheimer’s mouse models. » Neurobiol Aging. 2013 Jun;34(6):1581-8. doi: 10.1016/j.neurobiolaging.2012.12.005. Epub 2013 Jan 9.


Les informations de cette lettre d’information sont publiées à titre purement informatif et ne peuvent être considérées comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être entrepris en se basant uniquement sur le contenu de cette lettre, et il est fortement recommandé au lecteur de consulter des professionnels de santé dûment homologués auprès des autorités sanitaires pour toute question relative à leur santé et leur bien-être. L’éditeur n’est pas un fournisseur de soins médicaux homologués. L’éditeur de cette lettre d’information ne pratique à aucun titre la médecine lui-même, ni aucune autre profession thérapeutique, et s’interdit formellement d’entrer dans une relation de praticien de santé vis-à-vis de malades avec ses lecteurs.
Néo-nutrition n’est pas responsable de l’exactitude, de la fiabilité, de l’efficacité, ni de l’utilisation correcte des informations que vous recevez par le biais de nos produits, ou pour des problèmes de santé qui peuvent résulter de programmes de formation, de produits ou événements dont vous pouvez avoir connaissance à travers ce site. L’éditeur n’est pas responsable des erreurs ou omissions. Aucune des informations ou de produits mentionnés sur ce site ne sont destinés à diagnostiquer, traiter, atténuer ou guérir une maladie.
Néo-nutrition est un service d’information gratuit de NPSN Santé SARL, rue Faucigny 5, 1700 Fribourg. Pour toute question, merci d’adresser un message à contact@santenatureinnovation.com


Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d’information gratuite sur la santé naturelle, rendez-vous sur notre page de désinscription.

Avez-vous trouvé ce que vous cherchez ? Partagez cet article SVP

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s